L'IMC du berceau à la tombe
Graphique

Les valeurs d’IMC* les plus fréquentes pour les hommes (en bleu) et les femmes (en rouge) de la naissance à la vieillesse. La zone ombrée en verte représente le « poids normal » selon l’OMS, avec un IMC compris entre 18,5 et 25, à partir de l’âge de 20 ans. © CIMCI

Quatre phases de développement de l’IMC

Phase 1 : Graisse de bébé

Le nouveau-né doit avoir une masse corporelle suffisamment réduite pour passer le long de la filière pelvienne à l’accouchement. Ensuite, les bébés accumulent de la masse grasse servant de réserve d’énergie pour la croissance et de protection contre les chocs en cas de chute ou autre accident. L’IMC atteint un pic vers l’âge de sept mois.

Phase 2 : Maigreur initiale

Les enfants en bas âge dépensent la plus grande partie de leur graisse de bébé et la forme de leur corps commence à changer. La croissance en longueur est supérieure à la croissance en masse, ce qui donne lieu à une baisse de l’indice de masse corporelle. Celui-ci atteint son minimum à l’âge de six ans environ.

Phase 3 : Croissance

Pendant l’enfance et l’adolescence, le corps se développe tant en longueur qu’en masse. Le poids augmentant plus vite, l’indice de masse corporelle s’accroît. Le corps prend graduellement sa forme adulte.

Phase 4 : Age adulte

Lorsque le corps a atteint sa taille définitive, les courbes de l’IMC s’aplatissent mais continuent à croître à une vitesse plus réduite car une certaine quantité de masse corporelle continue de s’accumuler avec l’âge.

La différence entre les hommes et les femmes

Adolescence

L’augmentation de l’IMC est plus nette chez les garçons et les hommes que chez les filles et les femmes, étant donné que les garçons et les hommes ont généralement une corpulence plus forte.

Premières années de l’âge adulte

Le pic de la masse musculaire est atteint à l’âge de 25-30 ans. C’est le moment où les deux courbes amorcent une baisse visible. L’IMC est plus élevé chez l’homme que chez la femme en raison de la masse musculaire plus grande de l’homme, laquelle s’accompagne également d’une masse plus grande au niveau osseux, cutané et adipeux.

Après la cinquantaine

Chez l’homme, la courbe de l’IMC amorce une baisse constante pour former ultérieurement un plateau en très lente augmentation au stade de la vieillesse.

Chez la femme, la courbe de l’IMC maintient son augmentation continue, se rapprochant de la courbe masculine dans une certaine mesure, jusqu’au stade de la vieillesse.

*Sources: Kromeyer-Hauschild K, Wabitsch M, Kunze D et al. Monatsschr Kinderheilkd 2001, 149:807 (enfants et adolescents); données non publiées provenant d’utilisateurs d’une calculatrice d’espérance de vie de 1999 à 2013 (1,1 million d’adultes âgés de 20 à 65 ans).

Sommaire

Calculer

Masse corporelle

À propos de cette calculatrice

Masse sans graisse

Thumbnail image

Graisse ou pas graisse, telle est la question IMC. Mais un IMC aussi élevé que celui-ci est probablement dû plus à la graisse qu'aux muscles.

En savoir plus

Visiteurs

17 millions jusqu'en juillet 2018

fermer le menu

Sommaire

Calculer

Masse corporelle

À propos de cette calculatrice

Visiteurs: 17 millions jusqu'en juillet 2018