Masse sans graisse
Culturiste

L’IMC de ce culturiste pourrait le classer à tort dans la catégorie des obèses. © BlueSkyImages - Fotolia.com

Graisse ou pas graisse, telle est la question

La question précise à se poser est la suivante : Un indice de masse corporelle élevé est-il provoqué par une proportion élevée de masse grasse ou de masse sans graisse ou par la combinaison des deux ? L’IMC est susceptible d’avoir une incidence négative sur la santé uniquement dans le premier cas.

« Masse sans graisse » est un terme simple recouvrant des structures très complexes du corps humain. Nous n’aborderons ici que trois aspects. Le premier remet en question le concept de l’IMC comme indicateur de l’état de santé tandis que le deuxième le corrobore en partie. Le troisième explique pourquoi l’activité physique joue un rôle si important dans le maintien d’un poids sain.

La plus grande partie de la masse corporelle est responsable de la partie saine

La masse sans graisse représente 60 à 85 % de la masse corporelle chez la plupart des gens, en fonction de leur sexe, âge et forme physique.

La proportion de masse sans graisse est plus élevée chez les jeunes et chez les hommes.

À l’exception des cas de grande obésité, la masse sans graisse d’une personne est substantiellement plus importante que la masse grasse. Il s’agit de la partie « saine » de la masse corporelle, et cette partie saine contribue le plus à la définition de l’indice de masse corporelle. Le « biais de santé » est le principal inconvénient de l’IMC.

La masse sans graisse est plus stable que la masse grasse

Néanmoins, un fait important vient étayer l’utilisation de l’indice de masse corporelle : La prise de poids est plus susceptible d’être due à une augmentation de la masse grasse qu’à une augmentation de la masse sans graisse.

La masse sans graisse est constituée de muscles, tendons, os, ligaments, tissus conjonctifs, sang, nerfs, organes internes, etc. Toutes ces structures ont les formes correspondant à leurs fonctions qui restent plus ou moins les mêmes pendant toute la vie. Il est donc peu probable que leur masse évoluera beaucoup. Le bodybuilding étant l’exception qui confirme la règle.

En revanche, la graisse corporelle est une forme de réserve d’énergie. En période d’abondance, les réserves vont croître et, s’il y a pénurie d’énergie, elles vont s’amenuiser.

Par conséquent, un indice de masse corporelle élevé a pour cause probable une proportion de masse grave élevée. Ceci explique pourquoi l’IMC est encore utilisé comme un indicateur de l’état de santé.

Pourquoi l’activité physique est si importante

Grosso modo, la masse sans graisse correspond à une consommatrice d’énergie tandis que la masse grasse est une réserve d’énergie qui n’a pas été consommée. Plus la proportion de masse sans graisse est importante dans la masse corporelle totale, plus la quantité d’énergie consommée sera grande et moins il restera d’énergie pour accumuler les dépôts de graisse.

Les muscles jouent un rôle primordial parce qu’ils consomment une grande partie de l’énergie totale ; il appartient à chacun d’influer sur cette consommation d’énergie en pratiquant une activité sportive et d’autres formes d’activité physique.

Plus on pratique une activité physique, plus les muscles se développent. Cette augmentation de la masse musculaire entraîne une plus grande consommation d’énergie, même au repos. Par conséquent, l’énergie est moins dirigée sur la graisse, ce qui facilite le maintien d’un poids sain.

Sommaire

Calculer

Masse corporelle

À propos de cette calculatrice

La graisse corporelle et ses fonctions

Thumbnail image

Les réserves d'énergie sont cruciales dans les périodes critiques de la vie.

En savoir plus

Visiteurs

17 millions jusqu'en juillet 2018

fermer le menu

Sommaire

Calculer

Masse corporelle

À propos de cette calculatrice

Visiteurs: 17 millions jusqu'en juillet 2018